LES MASSAGES CA MARCHE!

5024468.jpg

Raffermir sa silhouette, dégonfler son petit ventre ou estomper sa peau d’orange en s’offrant des séances de massage : on dit oui ! Des palper-rouler musclés aux malaxages aux huiles essentielles désinfiltrantes, sélection des meilleures techniques et des mains les plus compétentes pour réussir sa stratégie minceur.   

Dossier réalisé par Martine Kurz. (ELLE Magasine)

Quatre bonnes raisons de se faire masser

  • Les massages améliorent la circulation du sang, activent le système lymphatique, aident à drainer les toxines et le trop-plein d’eau et tonifient la peau.
  • Les spécialistes mettent au point des gestes ultraciblés (on parle de torsions, d’essorages, de percussions, peignes, rabots, etc.) et emploient des mixtures ultra-performantes (huiles essentielles, plantes, épices…) qui donnent des résultats rapides et bluffants.  
  • C’est aussi un formidable soutien psychologique qui empêche de craquer trop facilement (on a des comptes à rendre au thérapeute) et repousse les pulsions alimentaires (ah, le plaisir de mieux rentrer dans son jean après un bon palper-rouler !).     
  • L’investissement financier, souvent considérable, fait office de garde-fou (on hésite sérieusement à ruiner une séance à 90 € pour un macaron au chocolat)!

Les astuces qui boostent l'efficacité du massage

  • L’eau chaude. Dans l’heure qui suit le massage, buvez lentement un grand verre d’eau minérale chaude. Parfait pour stimuler les échanges métaboliques et donner un petit coup de Kärcher aux toxines. 
  • La tapette à mouches. Matin et/ou soir, appliquez une crème ou une huile minceur (sur peau humide, ça va plus vite), puis, avec une tapette à mouches, "fouettez" doucement votre peau jusqu’à la faire rougir (dans le rituel du sauna finlandais, on le fait avec des branchettes de bouleau). Améliore la circulation du sang et fait circuler les toxines.
  • Les 100 coups de brosse. Chaque matin, avec une brosse en soie naturelle (Résonances), brossez-vous le corps du bas vers le haut, avec des mouvements longs et fermes. Excellent pour relancer le flux lymphatique. 
  • L’enveloppement. Après un massage pro, offrez-vous un enveloppement, véritable "shoot" localisé d’actifs. Caféine antigras, camphre circulatoire, algues reminéralisantes ou argile détoxifiante, au choix. L’effet tenseur et antigonflette est spectaculaire (chez Comfort Zone, Phytomer, Yonka et Algotherm). 

Les malaxages aux huiles essentielles

Le but : booster l’effet remodelage du massage et assainir le terrain, car les huiles essentielles pénètrent en profondeur. Quelques huiles minceur : genévrier, géranium (détoxifiant), cèdre, romarin et citron (lympho et veinotonique), pamplemousse (raffermissant) et cyprès (antigonflette). Par ailleurs, l’effet olfactif donne un coup de pouce au moral et à la volonté !

La technique : la masseuse effleure le corps à l’huile avant de "travailler" chaque partie avec des manoeuvres spécifiques vigoureuses (pétrissages, malaxages, pincements, percussions, etc.). 
         
Pour qui : celles qui ont une cellulite aqueuse et ont besoin de dégonfler ; celles qui ont les jambes lourdes ; celles qui ont besoin de se relaxer.
        
Le résultat : à la fin de chaque séance, on se sent plus légère, mais il faut en compter dix pour une silhouette dégonflée et une peau plus belle.          

Notre conseil : préférez ce type de massage en soirée, car il est relaxant et c’est mieux de garder l’huile sur la peau le plus longtemps possible.  

Le palper-rouler traditionnel

Le but : désengorger les tissus et améliorer l’aspect capitonné de la peau en cassant les adipocytes. Mieux oxygénés et plus à l’aise, les systèmes sanguin    et lymphatique vont alors mieux drainer l’eau et les déchets accumulés dans les cellules. 

La technique : la masseuse pince l’épiderme en profondeur (entre le pouce d’un côté et tous les autres doigts de l’autre), décolle le "bourrelet" ainsi formé et le fait rouler par une succession de mouvements rapides en vaguelettes. Attention, sachez repérer le mauvais palper-rouler : les pincements sont trop petits, effectués du bout des doigts et trop en surface.

Pour qui : toutes celles qui ont de la cellulite visible et qui ne sont pas trop douillettes, car ça peut faire vraiment mal ! 

Le résultat : l’amélioration peut survenir dès la troisième séance. Au bout de dix séances, on peut s’attendre à une peau joliment gommée et à une silhouette bien plus nette.  

Notre conseil : le jour de la séance ainsi que le lendemain, prenez trois doses d’Arnica 9 CH (matin, midi et soir) pour éviter les bleus.

Le pétrissage ciblé

Le but : mettre le paquet sur les zones disgracieuses, en général de la taille au gras du genou, mais aussi l’intérieur des bras ou les "bourrelets de bébé" du dos.

La technique : un massage qui mélange les mouvements minceur classiques, souvent suivi d’un enveloppement puis de l’application de produits spécifiques.  

Pour qui : les monomaniaques ou celles qui ont les moyens de miser tout leur budget sur une seule case.  

Le résultat : des contours plus fermes et plus nets après dix séances.

Notre conseil : pour soutenir et améliorer encore cette cure de soins ciblés, faites
chaque jour chez vous une petite série d’exercices adaptés.

7 SUPER ADRESSES POUR CHOUCHOUTER VOTRE CORPS!